Le Pollen

Un concentré de végétal

Le pollen, ce n'est pas qu'un mot synonyme d'yeux rougeoyants, de nez qui coulent et d'allergies : non, le pollen dont les abeilles nous font cadeau est d'une toute autre nature et une véritable source de plaisir. 
 

Qu'est ce que le pollen ?

abeille-corbeille-pollenLe pollen est une semence mâle provenant de l’appareil de reproduction du monde végétal. Lorsque l’Abeille part butiner les fleurs, elle récolte le pollen à l’aide de ses pattes postérieures. En mélangeant ce pollen à un peu de miel (ou de nectar) et de salive, ellle forme de petites pelotes pour le ramener à la ruche dans ses corbeilles à pollen.

Une fois revenue à la ruche, elle le tasse dans des alvéoles dédiées, aboutissant formation du pain d’abeilles plus communément appelé le "bifteck de l’abeille". Il y est utilisé pour nourrir les couvains les plus âgés et sert également de nourriture privilégiée pour les nourrices produisant de la gelée royale. Il est pour l'abeille une importante source de protéines.

Il faut noter que le pollen "des abeilles" (dit entomophile) et le pollen anémophile (transporté par le vent) sont sensiblement différents. En effet, le pollen entomophile n'est pas allergisant : car les allergies courantes au pollen ne sont pas acquises par ingestion mais par inhalation. L'allergie au pollen entomophile est donc très rare et, surtout, indépendante d'une allergie existante aux pollens anémophiles.

 

La récolte du pollen pour votre consommation

pollen-grainPour ne pas porter atteinte à la colonie, les apiculteurs récoltent une faible partie du pollen pour la consommation de l’homme. 

Dans les ruches dédiées à la récolte de pollen, l'entrée principale de la ruche est donc munie d'une grille qui laisse passer les abeilles, mais bloque les pelotes récoltées... ce qui permet de récupérer directement ces pelotes dans un bac prévu à cet effet. Une entrée secondaire est tout de même conservée, pour que le "pain d'abeilles" puisse être produit par les ouvrières.

Une fois récolté, on peut conserver ce pollen frais une à deux semaines sans risque. Pour une conservation plus longue en revanche, il devra subir l'une ou l'autre de ces manipulations :

  • La congélation
  • La déshydratation partielle, par séchage.

D'une manière générale, on peut s’en alimenter quotidiennement à raison d'une à deux cuillères par jour, pour une action sur la sphère interne. On peut également le consommer accompagné de miel, de lait ou encore de café.

Propolia l'utilise dans ses formulations sous forme de compléments alimentaires, comme par exemple dans sa Tonic potion® où il se trouve mêlé au miel et à la propolis, ou encore aux gélules P.A.P.A. dans lesquelles il contribue au bien-être gastro-intestinal.

 

Plus d'informations sur le pollen : sur wikipediasur passeport santé